Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au "menu" comme "à la carte", nos prestations sont toutes inédites par respect des bénéficiaires, et ne sont pas "consommables toutes prêtes" mais "cuisinables ensemble". Elles sont déclinables et modulables selon le public concerné, le lieu et le projet culturel ou pédagogique du bénéficiaire. Chacune est étayée par des documents, des outils pédagogiques, des ateliers d'activité : "Calypso au Lycée 2017", "La mer à voir", "Gaïa : le patrimoine, un présent pour le futur", "Citoyens sur nos territoires : construire un avenir responsable".


Tous ont en commun d'offrir une vision globale des réalités, et d'ouvrir sur les évolutions et les adaptations présentes et futures (approche systémique, démarche d'investigation, dialogue et implication de tous).
"Calypso au Lycée 2016" s'adresse spécifiquement aux lycéens et c'est le service "Mer" de la région PACA qui pilote ce programme : voir les activités du réseau Mer sur ecorem.fr/reseaumer/‎ - nous y avons une fiche descriptive. Voir aussi l'article détaillé.


"La Mer à voir" se décline soit en sorties thématiques sur le littoral, naturel (trait de côte, biodiversité, phénomènes naturels) et artificiel (ports, plages, usages, bateaux, métiers, savoir-faire, traditions, culture, patrimoine), soit en interventions en classe ou en centre de loisirs selon un projet préalablement élaboré avec vous et selon vos moyens financiers.


"Gaïa" se déroule en deux directions : la première,"Gaïa : l'avenir est entre nos mains" vise à réparer les publics (et d'abord ceux restés étrangers à la notion de développement innovant) à faire face avec astuce aux transformations sociales, économiques, énergétiques et environnementales en cours (la transition); la seconde, "Gaïa : le patrimoine, un présent pour le futur" vise à faire découvrir au public les trésors de notre sol et sous-sol : archéologique, biologique, géologique, horticole ou paléontologique, ce patrimoine d'une grande diversité qui crée des liens avec nos racines et du lien social entre les participants. Ces programmes qui mettent en contact scientifiques, acteurs économiques, décideurs politiques et usagers, peuvent se décliner en ateliers d'activités, conférences interactives, activités sur le terrain et interventions en établissement, selon un projet préalablement élaboré avec vous et quelques moyens financiers. Un exemple sont les visites accompagnées et ateliers pédagogiques dans le cadre d'un appel d'offre au Muséum d'Histoire Naturelle de Toulon et du Var, dépendant du département du Var : ces ateliers sont gratuits sur RV auprès du Muséum au 04.83.95.44.20 en spécifiant si on veut travailler plutôt sur la Préhistoire, ou bien la Biodiversité actuelle, ou les deux, ou encore sur l'expo temporaire (programme sur le site du Muséum www.museum-toulonvar.fr ) ou bien sur l'ensemble. Une visite dure une heure. Elles peuvent s'effectuer tous les jours sauf Lundi (y compris les weekends). Un groupe doit compter au moins 10 personnes. Nous pouvons aussi apporter nos collections d'histoire naturelle (terrestre et maritime), nos outils pédagogiques et nos jeux au village, dans le quartier, dans la cité au moyen de notre "Géobus".


"Citoyens sur nos territoires : construire un avenir responsable" vise à motiver les citoyens, dans leurs territoires, leurs collectivités, leurs droits, leurs devoirs et leurs libertés, à mieux connaître leur environnement naturel, culturel, économique et social. Il s'agit de donner à chacun les moyens de comprendre ce qui nous entoure, de se forger lui-même une opinion et de s'y impliquer selon ses possibilités et centres d'intérêt, pour y apporter sa pierre et agir sur son propre devenir. Ce programme peut se décliner en ateliers pédagogiques ou ludiques, en conférences-projections-débats ou en expositions.
De la crèche ou maternelle (approches sensorielles et émotionnelles) à la conférence-projection-débat pour amateurs avertis, en passant par le public scolaire des différents niveaux et programmes, par les centres de loisirs, les IMP, les GEM, les maisons de retraite, les médiathèques ou les festivals... Chaque thème sera traité différemment, avec un langage, une approche et des supports adaptés.


* Exemples d'adaptations. - Approche sensorielle et ludique pour les tout-petits (crèches et maternelles) :

► Découvrir, manipuler, trier des roches, minéraux et fossiles (15 mn)

► Découvrir, manipuler, trier, goûter des graines, légumes et fruits (30 mn)

► Découvrir, manipuler, trier des coraux, coquillages et autres laisses de mer (15 mn)

► Bassines tactiles, terrariums (10 mn à 30 mn)

► Jeux de rôles, chaque petit "joue" une plante ou un animal du milieu choisi (10 à 30 mn)

► Où habites-tu dans la mer ?/dans la mare ?/sur terre ? (jeu des milieux marins pour moins de 5 ans : 10 mn)

- Exemples d'outils pédagogiques pour primaires et collégiens (voir plus bas la liste) :

► Le puzzle de la Dérive des Continents (5 mn)

► Les puzzles de la Méditerranée (bassins versants, pays: 10 mn)

► Découvrir, manipuler, trier roches, minéraux et fossiles (15 mn)

► Puzzles des secrets des plantes et du sol (5 à 10 mn)

► Qui remplace qui ? (jeu des milieux, de leurs habitants, des niches écologiques : 10 mn)

► Où habites-tu dans la mer ? (jeu des milieux marins pour plus de 5 ans : 20 mn)

► Qui mange qui ? (jeu des chaînes alimentaires : 10 mn)

- Exemples de dialogues thématiques avec un scientifique pour collégiens et lycéens:

► Mythes et savoirs : dragons et dinosaures, trolls et hommes préhistoriques

► L'horloge de la Terre: au fil des temps

► Qu'est-ce que la biomasse, la biodiversité, les milieux de vie, la ressource en eau ?

► Les inventions de l'évolution

► Qu'est-ce qu'être citoyen, éco-citoyen ? qu'est-ce que le "développement durable" ?


* Démarche pédagogique : en quête (enquête) de réalités. Adaptée aux publics, ludique, participative et/ou d'investigation (reportage, recherche, enquête), notre démarche sépare bien la méthode scientifique, de la méthode artistique, et s'inspire de la maxime : "Si j'entends, j'oublierai ; si je vois, je retiendrai ; si j'agis, je comprendrai !" Nous vivons dans un contexte contrasté, où nous avons d'un côté ce que le professeur François Terrasson a appelé "la peur de la nature" proche de soi, avec un mode de vie, de consommation et d'alimentation de plus en plus artificialisé, et de l'autre côté "la peur de la technologie" avec un engouement pour la nature lointaine et idéalisée, notamment tropicale. C'est pourquoi nous veillons à ré-apprivoiser les publics avec la nature réelle, concrète et de proximité, qui subit les dommages dus à l'ignorance ou à des pratiques héritées d'un passé où c'était l'homme qui était fragile, et la nature toute-puissante… et envahissante. Aujourd'hui la population méconnaît souvent son environnement proche : papillons, oiseaux de jardins, fleurs du bord de route… Adultes et enfants ont du mal à faire le lien entre la pierre et le parpaing, le bois et le meuble, la terre et l’alimentation. Nos ressources et nos activités sont là pour les y aider… En savoir plus : cliquez ici
Nos outils de diffusion se diversifient au fil des partenariats et des projets. En voici des exemples :
► Le cahier et les outils « Citoyenneté et éco-citoyenneté » À Mer Nature, nous n'avons pas attendu le massacre des innocents à Charlie pour apporter des réponses scientifiques claires, argumentées, vérifiables et sans tabous comme en médecine, à toutes ces questions qui restent souvent sans réponses et suscitent la gêne, concernant la vie, la maladie, la mort, la sexualité, la société, les cultures, les langues, les croyances, leur histoire, la citoyenneté, les libertés, la laïcité, le respect, l'économie, la politique... Cela fait des années que nous avons développé divers outils ("Cahier éco-citoyenneté", diaporamas, expo "Quel avenir pour quel monde?" ) pour lutter contre les ignorances de base, qui ne devraient pas exister, mais existent pourtant, non seulement chez les jeunes mais aussi chez les adultes, électeurs, élus, décideurs, transmetteurs inclus. Des ignorances concernant les territoires, les institutions, les droits, les devoirs, les diversités, les liens, les alternatives, les ressources et les technologies, sans lesquelles un citoyen ne peut pas se situer sur l'échiquier de sa vie ni faire des choix lucides. Dans le cadre de l'éducation au développement durable, notre approche ne cloisonne pas l'éco- (réalités environnementales, éco-pratiques) du –citoyen (réalités sociales, institutionnelles, humaines, droits et devoirs), afin d'arriver à un "comportement éco-responsable", en relation avec la maîtrise de l'énergie, la gestion de l'eau et des déchets, pour déboucher sur des engagements ("éco-attitudes"). En milieu scolaire, selon la circulaire n° 2004-110 du 15 juillet 2004, nous travaillons avec Pascal CHATARD, chargé des mission "EDD" de la DSDEN-83 et coordonnateur du Centre Pilote "La main à la pâte"-83 à l'Inspection académique de Nice-Var. Localement, en partant d'un état des lieux de chaque établissement et de l'âge des participants, nous repérons les paramètres sur lesquels on peut agir pour encourager l'émergence des éco-citoyens : l'alimentation de la nature à l'assiette ; l'eau de la nature au robinet et de la maison à la mer ; les déchets ; l'énergie ; l'environnement (naturel, naturel transformé par l'Homme, ou artificiel) ; la biodiversité ; la diversité humaine ; les droits et les devoirs du citoyen libre et responsable ; les solidarités ; la civilité ; le civisme.
► Les Malles « Ciel de Provence » Météo et Astro : - La malle « Météo » comporte une station météo et des docs ( dont un panneau pour les collégiens sur le fonctionnement de l'atmosphère) permettant d'identifier les types de nuages, de vents, de précipitations, en relevant les températures et les variations du temps; - La malle « Astro » comporte un téléscope, des maquettes du système solaire, des ouvrages et docs sur l'espace-temps, les étoiles, les galaxies, l'énergie, les aurores polaires, les météorites.
► La « Balance du Climat », sur un modèle de balance Roberval, réalisée en matériaux de récupération, s'utilise avec une station météo. Les enfants peuvent modifier le climat en ajoutant des palets dans le plateau "frais" ou "chaud" (gaz à effet de serre). Les palets représentent les gaz de notre atmosphère. Certains (tranche rouge) sont à effet de serre moyen (le C02 ou gaz carbonique, palets noirs) ou intense (le méthane, palets verts). D'autres sont neutres (l'azote N, tranche non peinte, palets non peints). D'autres encore diminuent l'effet de serre (tranche bleue, palets 02 ou oxygène). Les palets à effet de serre doivent toujours être mis dans le plateau droit. Ceux qui le diminuent, dans le gauche. Quant aux neutres, ils doivent toujours être mis en nombre égal de chaque côté. On restitue ainsi les variations de la composition de l'air, et leurs relations avec le climat.
► Les expositions et les documents « La Terre à voir » - Le livre « Miroirs de la Terre » comporte plus de 300 illustrations sur 283 pages ; rédigé en un langage accessible à tous, il a inspiré des présentations du nouveau Muséum d'Histoire Naturelle de Toulon et du Var, à la conception duquel nous avons participé, et le contenu des deux expositions sur kakémonos souples (30 affiches de 80 mm de large) : - « Notre pays au fil des ères et des climats » (20 affiches soit 20 m de linéaire sur 120 mm de hauteur) et - « Les inventions de l'évolution » (9 affiches soit 9 m de linéaire sur 150 mm de hauteur). Ces expositions et ce livre peuvent être utilisés en parallèle avec la :
* Malles de « La Science en marche », « Horloge de la Terre » et les collections à manipuler, classer, dessiner… Ces outils permettent de saisir de manière globale, synthétique et trans-disciplinaire, l'évolution de notre région, de nos milieux de vie, du climat, des flores et des faunes, de l'habitat et de l'humanité, les innovations biologiques au fil des espèces et des adaptations (dont nous sommes issus), l'érosion, les mouvements de l'écorce terrestre et des continents, en manipulant soi-même des échantillons minéraux, rocheux, fossiles, végétaux et animaux venus de la nature et servant de base aux chercheurs dans leur acquisition de connaissances selon la méthode scientifique d'investigation. * Les collections (graines, végétaux, coraux, coquillages, plumes, écailles, fossiles, roches, minéraux), les documents et ouvrages d'identification nécessaires, les jeux permettant de classer et créer des documents en rapport avec les échantillons, des maquettes du milieu et des structures géologiques, et des moyens de prospection, d'observation et de prélèvement en expédition (jumelles, marteau de géologue, cartes topographiques et géologiques, boussole, burins, boîtes à échantillons…). * Les schémas en « camembert » : une bonne image valant mieux qu'un long discours, 6 "camemberts" représentent la biomasse, la biodiversité animale et végétale, la biomasse, les milieux de la planète Terre, les types d'eaux disponibles (2 schémas). * La Malle du Volcan comporte 1 puzzle d'un volcan, de son "anatomie", de ses "productions" (laves, cendres, gaz…), de ses effets (séïsmes, sols fertiles…), accompagné d'une collection de roches volcaniques (tufs, laves, ponces, obsidiennes…), de minéraux (soufre), de roches magmatiques et métamorphiques, ainsi que d'échantillons de sols volcaniques et d'images et livres sur les villes prospères installées aux pieds des volcans et parfois englouties et conservées par eux (Santorin, Pompéi). Carte des "ceintures de feu" de la Terre qui sont autant de "limites de plaques". De petites bouteilles d'eau gazeuse permettent d'expliquer le mécanisme des éruptions : on y rajoute de la grenadine, et le gaz fuse, projetant l'eau. * La Malle de la Dérive des continents comporte 1 planche circulaire bleue figure la planète : en assemblant puis en disjoignant les "cratons" (noyaux continentaux qui se sont dispersés et rassemblés plusieurs fois dans l'histoire de la Terre), on reconstitue le mouvement des continents et on apprend comment la figure actuelle de la Terre s'est mise en place. Chaque morceau porte le nom qu'il a aujourd'hui. Le dos des morceaux est rouge, figurant le magma. Une série de cartes peut servir de guide/correction après l'exercice.
► les Malles « Végétaux et Champignons » permettent de découvrir les « oxygénateurs », les « fabricants d'hydrate de carbone » (la matière organique) et les « recycleurs » de celle-ci (les champignons) ainsi que les alliances entre végétaux et champignons (lichens, mycorhizes et bien d'autres), les graines et fruits, les saveurs et les odeurs, les stratégies de dissémination, les remèdes et les toxiques, les relations avec l'humanité. * Contenu des Malles « Végétaux et Champignons » : - 1 poster de 100 cm x 70 cm représentant des sols et des formations végétales, échantillons de sols ; - 1 collection de graines, d'images de fruits et de végétaux ; - documents sur les champignons, boîte à compost, vivarium à champignons, mousses, sélaginelles, prêles et fougères, microscopes à écran ; - puzzle de la plante et des ouvriers du sol ; - expo de trois panneaux sur le blé ; - matériel à land'art (mandala du sol, composition d'insectes ou d'œuvres d'art à base d'éléments végétaux) ; - plantes vivantes (des algues microscopiques aux légumineuses et plantes ornementales)...
► les Malles des « Milieux de vie » pour petits et pour grands : les enfants apprennent à placer des animaux (représentés par des images ou des laisses de mer) sur le bon milieu ou dans la bonne catégorie. Ces malles se déclinent par âge (moins ou plus de 5 ans) et par milieu (marin, humide, terrestre).
► les Malles « Qui mange qui ? » et « Qui aide qui ? » (Terre et Mer) permettent de reproduire les relations des animaux entre eux dans un milieu donné, à l'aide d'images.
► la Malle des « Milieux humides » comporte un poster (bâche) de 100 cm x 70 cm représentant une mare, ses rives, son fond, sa flore ; des images d'animaux à placer dans leurs milieux respectifs ou bien en fonction des relations alimentaires ; des documents sur les cycles de la libellule, de la grenouille ; et un terrarium à remplir.
► la Malle « Qui remplace qui ? » : sur une planche de 80 cm x 50, représentant 5 milieux différents à travers les âges (air pour les animaux volants, eau, désert, savane et marais-forêt, du Paléozoïque à nos jours), il s'agit de placer les animaux qui s'y sont succédé (comme des locataires dans une maison) chacun sur son milieu (lignes horizontales) et dans son temps (lignes verticales).
► le Coffre aux Petites bêtes permet de découvrir les « pollinisateurs », les « ouvriers du sol » et les « recycleurs et nettoyeurs de la nature ». Il contient : 1 jeu comportant un support fresque souple 150 x 180, - 34 cartes « petites bêtes » et 13 cartes « grandes bêtes » - 1 jeu de loupes et 1 kit d'observation « Bzz » - des boîtes de collection d’insectes (trouvés secs) - des figurines d’insectes - des fiches d’identification et une bibliographie - la mallette CPN « À la rencontre des papillons ».
► Documents CPN (Connaître et Protéger la Nature) : Livrets techniques et mallettes pédagogiques : A la découverte de la mare, Créer une mare, Gérer une mare, Animer une sortie mare, A la rencontre des Amphibiens, Devenez Branchiopote, Jardin sauvage, Ecoutons la nature, A la rencontre des Libellules, Agir pour la nature en Ville, Aidons les Hirondelles et des martinets, A la rencontre des Papillons, Utiliser une carte topographique, Sur les traces des Chauves-Souris, Créer un refuge à Insectes, A la rencontre des Sauterelles, criquets et grillons...
► Les expositions et les documents « La Mer à voir »: * la Malle « Diversité de la Méditerranée ». Structure : Une planche en bois peint de 102 cm. X 70 cm représentant la Méditerranée, la Mer Noire et les fleuves adjacents. Sur cette planche, il s'agit de replacer 3 puzzles : 1- les bassins versants 2 - les pays 3 - les langues. Selon la série choisie, chaque morceau porte au verso, selon les cas, le nom du pays, sa capitale, son nombre d'habitants, le nom du bassin versant, de la langue parlée. En outre, de petits palets permettent de placer en mer, les types de bateaux utilisés pour la pêche côtière, et sur les pays, les drapeaux. * Patrimoine maritime et matériaux de pêche et de marine : Découvrir les ports, les bateaux, les savoir-faire maritimes, le matelotage, les différentes activités et les métiers. Dialoguer avec des professionnels. Appréhender les pratiques du développement durable, le Contrat de Baie, la pisciculture. Lire un plan en situation, s'orienter. Identifier et connaître l’origine des matériaux (coton, chanvre, soie, sisal, liège, bois, métaux, verre, plastiques). Présentation et manipulation par les enfants : reconnaître les matériaux naturels, modifiés, artificiels, reconnaître ce qui est biodégradable, ce qui est encombrant et ce qui est toxique (polluant). Présentation d’objets → de pêche et série de 20 panneaux explicatifs plastifiés A4. * Vie, mer, littoral : - L'« Aquarium à l'école » ; - Les « Bassins tactiles » ; - Les « Laisses de mer » Sur un support éducatif bien connu : l'aquarium, le vivarium ou le terrarium, Mer Nature a mis en place une pédagogie interactive où les jeunes deviennent les observateurs, mais aussi les responsables directs du bon équilibre d'un micro-milieu. Durant un temps (de 2 heures à une année scolaire), la réussite est d'offrir aux êtres vivants (d'élevage, et non privés de leur liberté : nous ne prélevons pas dans le milieu) non pas une prison cruelle, mais un micro-milieu de qualité où ils puissent prospérer et se reproduire. Les milieux reproduits sont l'eau douce, le marais (paludarium) ou le milieu sec (insectarium). - En revanche, le bassin tactile peut accueillir très temporairement des êtres vivants provenant du milieu naturel marin (et qui y seront remis au même endroit), afin de permettre au public d'appréhender directement la biodiversité marine, le rôle de chaque espèce, les familles d'espèces présentes. - Enfin, l'étude des laisses de mer sur site, avec utilisation de fiches-enquête, de moyens d'observation et de classement, permet d'initier les participants à une démarche d'investigation en milieu littoral, à l'orée de l'immense milieu marin (72 % de la planète) et du vaste milieu terrestre (continents et îles : 28 %). * la Malle des Milieux marins. Structure : un poster de 100 cm. X 70 cm représentant des milieux sous-marins : fond sableux, fond rocheux, tombant, roches émergentes.... Sur ce poster, il s'agit de replacer une série d'une centaine d'images de plantes et d'animaux, au choix : - par milieu (chacun dans son habitat ) - par famille (les crustacés avec les crustacés, les poissons avec les poissons…) - par rôle écologique (chaîne alimentaire : qui aide qui, qui mange qui…). * la Malle des milieux marins pour moins de 5 ans : les images d'animaux ou de plantes vont sur les 4 milieux (roches, pleine eau, herbier, sable). * Documents pédagogiques des activités « Vie, Mer, Littoral » : - Documents TPM : Sentier du littoral (topo guide), Richesse de la mer (contrat de baie), Carnet de route les citadelles du levant n° 1 et 2, Balades dans les forts de l’agglomération - Documents du Conseil général du Var : Carnet varois de l’environnement n°5, Carnet du patrimoine n° 4 - Documents du réseau mer PACA : DVDs : Les macro-déchets, l’eau et ses pollutions, l’urbanisation du littoral par le GEOM, Kit d’observation du littoral : « Côtes & mer » par Méditerranée 2000, Livrets du Réseau Mer PACA : Cap sur les macro-déchets, Cap sur la posidonie, Cap sur le sable ; Livrets du Réseau Mer PACA en cours de rédaction (nous y participons) : Cap sur la Méditerranée ; Cahier du Réseau Mer PACA : « À l'école de la Mer » (à la rédaction duquel nous avons participé) * Mallette « le coffre de la mer » en utilisant les jeux adaptés au niveau cycle 3.

Au "menu", ou "à la carte" ?